Comment réussir sa reconversion professionnelle ?

 Sauter du lit avant que le réveil ne sonne, la journée qui passe sans même regarder l’heure une seule fois, et rentrer le soir en sifflotant.

Pour le moment votre travail ne ressemble pas vraiment à ça, et si vous faîtes partie des 60% de français qui envisagent une reconversion, vous avez encore des doutes.

Et ces doutes sont légitimes, et puis à force d’entendre que l’herbe n’est pas plus verte ailleurs, vous finissez par vous demander si c’est raisonnable.

Pourtant les changements de métiers et de carrières sont devenus courants. On ne compte plus les histoires de traders devenus ébénistes ou d’ex comptables reconvertis en boulangers.

Ce sont à chaque fois des histoires différentes, mais toujours avec un point commun : la préparation.

Comment réussir sa reconversion ? Suivez le guide.

Envie de reconversion : déprime passagère ou envie profonde ?

Vous savez ce que disait Steve Jobs au sujet de son travail ?

“ chaque matin, je me regardais dans la glace, en me posant la question: si c’était mon dernier jour à vivre, est ce que j’aurais envie de faire ce je vais faire aujourd’hui ? ”

Bien sûr, on connaît tous des coups de blues, et puis le plus beau travail au monde comporte aussi sa part de désagréments. Le problème, c’est quand vous partez tous les matins à reculons, que vous retardez au maximum le moment d’entrer dans l’entreprise quitte à patienter sur le parking dans la voiture.

Commencez par faire la part des choses :

  • Vous rencontrez peut-être des difficultés personnelles qui impactent votre travail.

  • Vous aimez peut-être toujours votre métier, mais c’est l’entreprise qui ne vous convient plus.

  • Vous continuez d’apprendre des choses de progresser ou au contraire, votre travail est un copier collé des jours précédents.

  • Vous avez peut-être modifié vos priorités et vous êtes à la recherche d’un autre équilibre de vie.

  • Vous réalisez que vous n’avez pas choisi ce métier et que vous avez le désir de réaliser un rêve que vous aviez enfoui ces dernières années.

Bref, avant de claquer votre dèm’ sur un coup de tête, prenez du recul et posez les choses.

Réussir sa reconversion, c'est d'abord prendre du recul et savoir distinguer le coup de mou, du grand ras le bol.

Bien se connaître pour faire les bons choix et réussir sa reconversion

Vous êtes-vous déjà rencontré?

Cette question un peu bizarre cache une réalité parfois difficile à affronter. 

Nous passons une partie de notre vie à porter des masques (et je ne parle pas de masques chirurgicaux). Nous donnons le change pour faire plaisir aux autres.

Le bon fils, la bonne mère, l'employé modèle….c’est très bien, mais qui êtes vous?

Et comment trouver le bon métier, si vous ne savez pas ce qui est bon pour vous ? Comment vous épanouir dans une filière, si vous avez une vague idée de l’environnement qui vous correspond ?

Les envies de reconversion apparaissent à des moments charnières de nos vies. Elles révèlent souvent des envies de changement, mais également le besoin de se (re)trouver.

Commencez par ce travail, ouvrez les chakras, identifiez vos besoins, exprimez toutes les facettes et les nuances de votre personnalité, des tests comme le Process Com ou le MBTI peuvent vous aider. Mais attention, aucun test ne vaut un vrai travail d’introspection, vous savez celui qui pique un peu et qui gratte là où vous n’avez pas envie d’aller.

Réussir sa reconversion, ça passe par ce moment de rencontre avec vous même. A vos agendas, fixez vous un rendez-vous...avec vous !

Réussir sa reconversion professionnelle : en solo ou en duo?

Vous avez pris la décision. Fini, basta, terminado. Plus question de subir votre vie professionnelle. Vous reprenez votre carrière en mains.

La question qui se pose:

Pouvez vous mener ce projet seul ou envisagez vous l’appui d’un professionnel?

Vous me voyez venir. C’est évident, je ne suis pas neutre puisque je réalise des bilans de compétence, mais laissez moi vous donner quelques arguments:

  • Un professionnel dispose d’un important réseau professionnel, riche et varié en métiers et contacts. Et vous?

  • Un professionnel se tient à jour sur le marché de l’emploi et sur les secteurs qui recrutent. pas vous?

  • Un professionnel dispose d’outils, il s’appuie sur son expérience, comme vous dans votre métier actuel.

  • Un professionnel bénéficie de recul et de neutralité dans ses analyses, impossible pour vous.

Vous comprenez bien que ce travail est compliqué à mener tout seul. Compliqué mais pas impossible. Mais d’une part le résultat restera tout de même aléatoire et d’autre part, ça prendra beaucoup plus de temps pour le réaliser.

Au vu des enjeux, à vous de voir si ça vaut le coup !

Réussir sa reconversion, c'est (rarement) une aventure en solitaire. Comme dans la vie, seul on va plus vite, à plusieurs on va plus loin. Et à plusieurs, c'est plus simple de se poser les bonnes questions.


Prendre en compte la vie personnelle pour réussir sa reconversion

Vous devrez associer vos proches à cette démarche. La reconversion va impliquer des changements, en termes d’organisation, de revenus ou encore de disponibilité.

Comme dans toute réorientation professionnelle, vous devrez envisager les conséquences de ces changements et anticiper toutes les difficultés que vous pourrez rencontrer. Ne minimisez pas non plus l’aspect psychologique de cette démarche. Même si vous vous lancez dans un projet qui vous correspond, vous passerez encore par des phases de doute ou de découragement. Dans ces moments-là, le soutien de vos proches sera essentiel.

Si vous n’avez pas anticipé tous ces obstacles, ils pourront compromettre vos projets et même impacter votre équilibre familial. Raison de plus pour redoubler de vigilance et mettre à plat les conséquences de ce changement de vie.

Réussir son projet de reconversion, c'est aussi mesurer les conséquences d'un tel changement. Communiquez avec vos proches, partagez vos doutes, vos craintes, écoutez leurs appréhensions. Tout ce que vous n'aurez pas abordé reviendra comme un boomerang.

Reconversion professionnelle : trouver sa voie

Vous avez le soutien de vos proches, le moral est au plus haut, c’est l’heure maintenant de partir vers la quête du Graal professionnel. 

Mais plutôt qu’une voie royale, vous vous retrouvez face à un labyrinthe avec des panneaux de direction qui partent dans tous les sens! Il y'a encore du chemin avant d'arriver à l'entretien d'embauche !

Pas de panique. 

  • Repartez du travail que vous avez fait sur votre personnalité, vos besoins, c’est une base intéressante. Ensuite croisez ces informations avec vos centres d’intérêt et avec une liste de métiers qui peuvent vous attirer.
  • Pour le moment, évitez la censure, c’est la phase “tout est possible”. Rappelez vous les métiers qui vous faisaient rêver quand vous étiez tout petit et que vous aviez des étoiles dans les yeux en regardant passer des uniformes ou en jouant à la marchande.

Vous pourrez peut-être y puiser des idées auxquelles vous avez renoncées mais qui pourraient faire un retour en force.

  • Croisez ensuite ces infos avec vos autres critères et avec le principe de réalité. Prenons un exemple : Vous réveillez votre rêve de blouse blanche, mais vous avez passé les 50 ans et la perspective d’entamer 7 ans d’études avant d’exercer la médecine semble un horizon(trop) lointain.
  • Vous allez faire le tri dans tous ces projets et faire ressortir ceux qui résistent au crash test. Ouvrez encore une fois vos chakras et laissez vous aussi tenter par des métiers qui vous attirent sans raison précise mais qui pourraient constituer une opportunité.

Puis testez. Allez rencontrer les professionnels, vous verrez l’accueil est bon, et c’est encore le meilleur moyen de vous rendre compte des réalités de votre (possible) futur métier.

Et s’il y’a affinités, confirmez ces promesses par un stage, l’immersion dans le quotidien vous permettra de mieux cerner la vérité d’une profession.

Réussir sa reconversion, c'est de la stratégie. Evitez de partir dans tous les sens, prenez le temps de bien faire les choses.

La reconversion côté finances

Vivre d’amour et d’eau fraîche, ça semble possible dans les séries télévisées, mais au quotidien, ce n’est pas un moyen de paiement accepté partout.

Pour que votre projet aboutisse, vous devrez envisager son impact financier. Une reconversion ne rime pas forcément avec concession, mais vous ferez peut être certains sacrifices.

  • Il se peut que votre reconversion entraîne une baisse de revenus, des solutions existent certainement pour faire face à vos charges fixes, à condition de les anticiper. 
  • Et puis, vous devrez peut-être aussi passer par la case formation, ce qui occasionnera encore des frais pour développer des nouvelles compétences.

La bonne nouvelle, c’est que dans la plupart des cas cette formation pourra être prise en charge (il existe plusieurs possibilités, dont l’une ne dépend que de vous : le compte personnel de formation, oui vous savez ce compte qui vous vaut des appels, des SMS, des mails qui vous rappellent que vous devez l'utiliser au plus vite, sous peine de perdre vos droits).

Et bien, sachez que vous pourrez utiliser vos droits, cette fois pour une bonne raison. Au passage, vos droits une fois acquis ne se perdent pas, et le démarchage est normalement interdit, vous savez ce qui vous reste à faire la prochaine fois qu'on vous sollicite….

Enfin, sachez qu’une reconversion professionnelle entraîne souvent une remise en cause de nos priorités, vous ferez aussi le ménage dans certaines de vos dépenses que vous jugerez désormais futiles. Parce qu’on ne vous fera plus croire que le bonheur c’est d’avoir, d’en avoir plein nos armoires.

Vous le comprenez bien, la reconversion, c’est un projet enthousiasmant. Qui n’ a jamais rêvé de changer de vie? Qui n’a jamais imaginé vivre une vie riche d’expériences, de rencontres, de challenges?

Mais la différence entre ceux qui restent bloqués au stade du rêve et ceux qui passent à l’action, c’est une bonne dose de courage et surtout une préparation méticuleuse. Alors si vous faîtes le grand saut, préparez vous et surtout faîtes les choses dans l’ordre sans négliger la moindre étape. Votre rêve est à ce prix, pas facile, mais après tout, les plus belles victoires sont aussi les plus difficiles.

Vous l'aurez compris, réussir sa reconversion, c'est une affaire sérieuse. Prenez du temps, soyez patients et surtout maintenez le cap.

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}

Contactez nous

0 of 350
>