Votre bilan de compétences en Vendée

 En quoi, le bilan de compétences en Vendée serait différent des autres ?  En effet. Le bilan de compétences respecte les mêmes règles. À La Roche-sur-Yon, comme à Marseille. Qu’est-ce qui change alors ? La connaissance du territoire.

Et c'est une vraie plus-value pour réussir votre projet professionnel.

Le bilan de compétences quatre-vingt-cinq : un bilan en rouge et blanc


Imaginez. Vous envisagez une reconversion dans le vin. Il y’a de fortes chances pour que vos recherches vous emmènent vers le Bordelais. Plus que vers le Nord Pas de Calais en tout cas.

Pour votre bilan de compétences en Vendée, c’est la même chose. La Vendée, comme tous les départements, a ses particularités. Et pour les connaître, c’est mieux d’être présent sur le territoire.

C’est notre cas. Nous pouvons ainsi conseiller nos bénéficiaires sur le marché de l’emploi, sur les entreprises qui recrutent, sur les projets économiques. Et nous allons même un peu plus loin.

Vu de l’extérieur, la Vendée, c’est un département. Mais pour un Vendéen, le bocage, le littoral ou l’intérieur des terres, c’est pas du tout la même chose. C’est pour ça que nous sommes implantés près de la Roche sur Yon, mais aussi aux Sables d’Olonne et à ChallansPour être au plus près de nos clients et pour mieux comprendre les différents bassins économiques et d’emploi.

Prononcez “Vendée” autour de vous et observez les réactions. Vous entendrez parler du Puy du Fou, du Vendée Globe, de la brioche et des stations balnéaires.

Bien sûr, tout cela existe, mais c’est comme réduire Paris à la Tour Eiffel et aux Champs Elysées.

Le bilan de compétences à la Vendéenne : un bilan, plusieurs territoires


Si vous faîtes votre bilan de compétences à la Roche sur Yon, nous vous parlerons d’opportunités dans l’industrie et pas seulement dans les entreprises les plus connues.

Tout le monde est capable de vous parler de Cougnaud ou des vérandas Akena, mais sans négliger ces pistes pour une reconversion, nous vous dirigerons aussi vers des TPE-PME dynamiques où il fait bon vivre. Nous plaçons votre évolution professionnelle et vos centres d'intérêt au coeur de nos propositions.

Vous habitez sur la côte et nous vous dirigeons vers notre centre des Sables d’Olonne?

Les géants du nautisme vous ouvrent les bras, mais rassurez vous, si vous n’avez pas le pied marin, nous pourrons vous aiguiller vers bien d’autres secteurs. L’économie de la côte, c’est bien sûr une forte activité saisonnière, mais aussi une vie à l’année, avec des entreprises qui profitent de l’attractivité du littoral.

Enfin, votre port d’attache se situe plus au nord ouest, ?

Bienvenue dans notre centre de Challans.  Là bas, on parle encore nautisme, mais aussi agro-alimentaire, sans oublier que l’agglo nantaise et ses nombreuses opportunités  n’a jamais été aussi proche grâce au train et aux liaisons routières.

Bien que nous soyons (pour le moment) absent du sud Vendée, ne désespérez pas si vous êtes de Fontenay le Comte ou de Luçon, nous pouvons vous proposer un bilan de compétences à distance.

Alors, le bilan de compétences, c’est le même partout ?


Non. Si votre conseiller ne connaît pas votre environnement, il vous proposera des pistes plus ou moins réalistes. 

Et que se passera t’il, quand vous réaliserez que pour suivre cette piste, vous devrez déménager et changer de région?

C’est une bonne chose, si vous êtes mobile, autrement…

C’est pour cette raison que nous défendons la présence d’un centre de bilan bien implanté sur son territoire. C’est la condition pour mieux vous connaître et mieux vous conseiller.

En revanche, que vous soyez en Vendée ou ailleurs, le financement du bilan de compétences reste le même, pensez notamment à votre compte personnel de formation.

Vous avez les questions, nous avons les réponses

J'ai 50 ans, est-ce une bonne idée de faire un bilan de compétences ?

Aux dernières nouvelles l’âge de la retraite en France, c’est 62 ans….donc si votre job vous sort par les yeux, 12 ans minimum, c’est long…très long.

J'ai un problème de santé, est-ce que je peux faire un bilan de compétences ?

Bien sûr. C’est même recommandé, votre maladie pourrait vous empêcher de reprendre votre activité. le bilan de compétences vous permettra d’anticiper une éventuelle reconversion en tenant compte de vos contraintes physiques et psychologiques.

J'ai perdu confiance en moi

Le bilan de compétences vous remet dans une dynamique positive. Vous travaillerez sur un nouveau projet, et vous vous apercevrez que vous avez bien plus de compétences que vous ne le pensiez… Et c’est plutôt bon pour la confiance.

J'en ai marre de mon boulot

Ah vous aussi ? C’est sûrement la phrase la plus prononcée par nos bénéficiaires de bilans de compétences. les variantes fonctionnent aussi : j’en peux plus de ce job, ras le bol, je rêve de tout plaquer… Quelque soit l’expression, c’est une motivation puissante pour entamer un bilan de compétences et construire la première étape d’un nouveau projet.

J'ai envie de changement

Vous aimez peut-être le chocolat, mais si vous ne deviez manger que cela, vous finiriez sans doute par vous lasser. C’est pareil avec votre travail, c’est pas que vous le détestez mais vous ressentez une certaine usure. Le changement, c’est maintenant.

J'ai envie de créer ma boîte

Super. La création d’entreprise, c’est une merveilleuse aventure. Vous aurez de meilleures chances de réussite, si vous entreprenez pour les bonnes raisons et si vous savez identifier vos forces et vos faiblesses. C’est le job du bilan de compétences.

Je vais me séparer, le bilan de compétences, c'est une bonne idée ?

Non. Ce n’est pas le moment. Vous vivez un moment délicat, vous allez devoir digérer cette rupture et gérer tous les changements que cela implique. Prenez du temps pour vous, retrouvez vos marques, laissez passez un peu de temps avant d’envisager un nouveau grand chamboulement dans votre vie.

Je subis mon poste, ma vie professionnelle

Tout le monde n’a pas eu la chance de suivre sa passion et d’en faire son métier. et puis, vous avez dû faire face à des responsabilités, alors votre travail ne vous a pas totalement épanoui, mais au moins, il vous a permis de ne dépendre de personne. 

La bonne nouvelle, c’est qu’il n’est jamais trop tard pour décider de trouver un travail plus proche de vos aspirations. seulement, par quoi commencer ? Et comment s’y prendre?

Toutes ces questions, et bien d’autres, nous les aborderons ensemble lors de votre bilan de compétences.

Je suis enceinte...

Félicitations! Une naissance, c’est un évènement important dans une vie, mais c’est aussi une nouvelle organisation à trouver et d’autres priorités. alors prenez du temps, pouponnez le petit bout  de chou et vous repenserez au bilan de compétences une fois la période des couches et des biberons derrière vous.

Je suis suivi par un thérapeute

Nous vous conseillons d’aller d’abord au bout de votre thérapie. Si vous entamez un bilan de compétences en même temps, vous risquez de créer des interférences avec votre thérapie. Un bilan de compétences, c’est un moment où on s’intéresse à votre passé, et des souvenirs douloureux pas encore traités en thérapie pourraient vous faire souffrir.

Mon entreprise va licencier...

Mon entreprise va licencier ou elle va me licencier ? Dans tous les cas, l’annonce d’un plan social, c’est un électrochoc, peut-être que vous passerez entre les mailles du filet cette fois, mais la prochaine ?

Anticipez, gardez toujours un coup d’avance, entamer un bilan de compétences, ce n’est pas forcément changer de travail, mais c’est une sécurité pour savoir quoi faire, si vous êtes contraint de l’envisager.

J'ai fait un bilan de compétences il y a 10 ans

Nous n’aurons pas besoin de vous expliquer comment se passe un bilan et ce que vous pouvez en espérer. Si la démarche reste la même, attendez vous à du changement au niveau des méthodes et des outils que vous utiliserez.

Nous changeons régulièrement notre approche et  nous restons en veille pour vous assurer une qualité irréprochable et des résultats.

Je suis à mon compte, est-ce que j'ai droit au bilan de compétences ?

Oui. Comme tout salarié, vous cotisez pour la formation professionnelle et vous bénéficiez également chaque année d’un crédit sur votre CPF. Renseignez vous auprès de votre OPCO (FAF, Chambre des métiers, agefice ou FifPL selon les cas), ils pourront vous indiquer les possibilités de prise en charge, sinon consultez vos droits sur https://www.moncompteformation.gouv.fr/ .

Est-ce que ça veut dire que je devrai démissionner ?

Non. Le bilan révèlera peut être que vous vous plaisez dans votre entreprise mais que vous vous sentez un peu à l’étroit dans votre poste actuel. Vous pourrez ainsi négocier d’autres responsabilités ou prendre un autre poste tout en restant dans votre entreprise.

C'est quoi la différence avec un coaching ?

Le bilan de compétences respecte un cadre réglementaire, vous avez des garanties concernant les méthodes employées et le nombre d’heures réalisées. Le bilan est également éligible au financement CPF, ce qui, selon vos droits, peut permettre une prise en charge intégrale, sans avoir 1€ à verser de votre poche.

Le coaching est beaucoup plus libre dans sa forme, il s’adresse davantage aux personnes autonomes qui ont plus besoin d’être challengées qu’accompagnées.  Il n’est pas finançable par le CPF, vous devrez certainement le financer par votre propres deniers.

Suis-je obligé d'avertir mon employeur de ma démarche ?

Pas forcément. Les conditions ? Que vous ne sollicitiez pas un financement de votre bilan de compétences par votre entreprise et que vous le réalisiez en dehors de vos heures de travail. Dans ces conditions, votre employeur ne sera pas informé.

Contactez-nous

>